• « Mère, mon Algérie » d’Anne-Marie Carthé

    lire10Premier roman de la poétesse et plasticienne Anne-Marie Carthé, « Mère, mon Algérie » sonde les attaches affectives profondes avec son pays d’origine l’Algérie, où trois générations ont vécu en terre aimée. Elle invente une biographie à sa mère qui lui permet d’explorer au quotidien la convivance fraternelle des communautés musulmane, juive et chrétienne, formant un peuple riche de ses valeurs amicales et familiales.

    Tout en délicatesse et dans une plume proustienne s’écrivent les moindres soubresauts d’un bonheur en construction, la vibration poétique de l’instant, la passion de la couture qu’avait sa mère, son goût de la nature et des autres.
    Un attachement indéfectible à un terroir de partage, juste avant la naissance de sa fille unique, marquée par les premiers troubles, la guerre, puis l’exil. Huit ans et seulement une poupée en main pour entrer dans l’avenir…

    Extraits :

    « Les mots de la langue maternelle sont-ils traduisibles?? Ils sont notre peau, l’iris de nos yeux, le cœur de nos émotions les plus intimes, les liens de nos racines même lointaines. Dans ce pays qui m’a vu naître, le castillan s’est chamarré du valencien et du dialecte oranais, offrant à mes oreilles une musique unique, généreuse, qui me parle comme aucune autre langue ne peut me parler. Je l’écoute comme aucune autre langue. J’aime ses faiblesses, ses imperfections. Elle est comme la nature humaine, jamais parfaite, mais elle est mienne. »

    « C’est au bout du chemin empierré que s’offre à mes yeux Mazouna, blottie dans son écrin de verdure. Je tiens mes bagages d’une main et de l’autre mon chapeau de paille à large bord,  le vent se lève, soulève la poussière. Les parfums capiteux des orangers et des citronniers exhalent les jardins et enchantent mon cœur.  Nous sommes début septembre. Le soleil encore ardent oblige les habitants à rester dans les habitations ou dans les cours intérieures agrémentées d’un bassin. J’ai hâte de rencontrer la population, de lier connaissance. »

    Genre: : Roman
    Supports: : Papier
    Pages: : 160 pages
    Format: : 14×19 cm
    ISBN: : 9782371270299

    La petite librairie de La Cheminante

    Site Internet de l’auteure plasticienne et poétesse Anne-Marie Carthé

    Vous pouvez Laisser un commentaire

    Vous serez le premier à vous exprimer...

    Notify of
    avatar
    wpDiscuz