Vivre à Belcourt

Un quartier d'Alger pendant la période française

BULLETIN DE COMMANDE

Cette photo de classe nous a été confiée par Mme Geneviève Gehin. L’élève repéré par le cercle blanc se nomme Roger Gehin.  Les autres élèves sont tous inconnus.

Une mention écrite a été portée sur le cliché : « école de Belcourt », toutefois la présence de festons de bois sur la partie supérieure gauche ne correspond pas ce qui pourrait être l’école Aumerat, de même que l’aspect particulier des petites fenêtres.

Dans les années 1926 à 1929, M. Gehin résidait dans le bas de la rue de Lyon, au numéro 13. Par conséquent, il semble plus vraisemblable qu’il ait fréquenté une école plus proche de son domicile, celle du 4 septembre ou l’école Chazot (alors dénommée école du chemin Fontaine Bleue) par exemple.

Cette photographie correspondrait à l’année scolaire 1926-1927 (classe de 11ème) ou à celle de 1927-1928 (classe de 10ème).

Toute information qui permettrait de découvrir de quelle école il s’agit serait la bienvenue.

Merci par avance.


Voici un témoignage très précieux qui nous éclaire sur cette photographie :

Une bien belle vue du paquebot CHARLES ROUX au quai de la Transat d’Alger ! sans doute vers 1910, date vers laquelle mon grand-père algérois, pied-noir orphelin né à Bab-El-Oued traine sur ces quais d’où il s’embarquera comme novice en 1912 avant de devenir aux machines, dès 1923, graisseur d’un autre paquebot poste, le Gouverneur Général CHANZY sur lequel il travaillera quarante années entre Marseille et Alger ou Tunis, navire dont je tâche de faire une fidèle maquette pour commémorer la vie de mes 2 aïeux marins marseillais, de leurs vie dont il ne reste plus rien, ces marins de cale, oubliés par l’Histoire, disparu comme le pays d’enfance enracinée inoubliable des Pieds-Noirs.

Jean -Jean.

Récits les plus récents

Derniers articles publiés